DE L’ARGENT POUR AMÉLIORER NOTRE SYSTÈME DE RETRAITES PAR RÉPARTITION, IL Y EN A ! 

Record battu, les multinationales du CAC 40 : plus 40 milliards d’€ en un trimestre ! Le CICE et le pacte de responsabilité : 40 milliards d’€, le rétablissement de l’ISF : 4,5 milliards d’€, l’imposition des dividendes à l’impôt progressif : 10 milliards d’€, la création d’un million d’emplois : 13 milliards d’€, les exonérations de cotisations sociales patronales, plus de 25 milliards d’€, l’égalité salariale femmes/hommes : plus de 10 milliards d’€ pour la Sécurité Sociale, la lutte contre le travail dissimulé : 6 milliards d’€, le rétablissement de l’exit-tax : 6 milliards d’€, la lutte contre la fraude fiscale: au moins 100 milliards d’€. Une nouvelle réforme des retraites qui va impacter les revenus de tous les retraité-es. 

Pour rendre la solution buvable, et laisser croire qu’il y aura une amélioration pour tous, le gouvernement a présenté un rapport dont les montants de retraite ont été calculés sur la base de 44,5 ans. Ce qui signifie que pour beaucoup, la retraite pleine et entière ne sera pas avant 65, 67 ou 70 ans. 

Un €uro cotisé donnant droit à un point. Ce sont les femmes qui seront victimes de cette réforme car elles sont les plus touchées par la précarité, les interruptions pour grossesses et bénéficient des salaires les plus bas. Tout comme ceux qui auront eu des périodes de chômage ou auront fait des études longues, s’ils partent à 62 ans ils auront des retraites minorées. Au moins 5% par année manquante!

 La valeur du point sera définie en fonction des montants de cotisations disponibles. Ce qui signifie qu’il faut s’attendre à une baisse généralisée des retraites en lien avec l’augmentation du nombre de retraité-es et un volume de cotisations qui n’évolue pas ou peu. Une nouvelle réforme des retraites pour baisser les revenus de tous les retraité-es.

L’Etat ne laissera pas deux systèmes cohabiter et les retraités d’aujourd’hui seront soumis aux mêmes règles et verront leurs revenus continuer à baisser!

OUI, LES RETRAITÉ·E·S CONTINUERONT À DÉFENDRE LEURS REVENDICATIONS : 

Þ Indexation de toutes les pensions sur les salaires,

Þ Rattrapage des pertes de pouvoir d’achat: 300€ pour tous, 

Þ Suppression de la CSG, 

Þ Prise en charge de la perte d’autonomie par la Sécurité Sociale, 

Þ Défense des services publics 

 Veuillez trouver ci-joint le tract intersyndical des retraité.e.s  appelant aux  rassemblements suivants :

le 8 octobre 2019

à 10 h 30 devant la Préfecture à Alençon

à 17 h 00 Place du Marché à Flers 

à 17 h 00 Place de la Mairie à Argentan

à 17 h 00 Place de la Mairie à l’Aigle