COMMUNIQUE DE PRESSE

                                               

La colère s’exprime !!

L’ampleur de la mobilisation et le nombre considérable de grévistes, aussi bien dans le privé que dans le public, démontrent le franc succès de ce mouvement. Ils étaient nombreux, jeunes, moins jeunes, retraités du public, du privé à arpenter les rues normandes.

Plus de 120 000 manifestants dans toute la Normandie, des taux de grévistes très important (90% au franca de la Manche, 100% sur des sites de l’énergie, 90% chez les cheminots aucun train en Normandie (une première !), des centaines d’écoles fermées, des dizaines de sites à l’arrêt dans la chimie, la métallurgie, la papeterie, les ports, etc …)

Tout le monde se sent concerné.

La réponse des salariés, des citoyens au gouvernement d’Edouard PHILIPPE, au président MACRON et au MEDEF est sans ambiguïté.

Ils ne veulent pas d’une réforme qui rompt avec la solidarité intergénérationnelle.

Il n’y avait pas que de la contestation ou de la colère. Il y avait aussi l’exigence de changer de politiques qui, trop longtemps, servi les intérêts des plus riches et du capital.

Le Comité Régional CGT de Normandie salue ces luttes. Il faut les amplifier. Le gouvernement doit renoncer à son projet de réforme et engager de réelles négociations pour assurer la pérennité et l’amélioration de notre système de retraite comme l’avenir des futures générations.

En premier lieu, il faut, en amont du départ à la retraite pour améliorer les pensions augmenter les salaires. Aucune augmentation significative du SMIC en 2020 n’est prévue, ni pour le point d’indice de la fonction publique, gelée depuis plus de 3 ans !).

A contrario :

– augmenter les salaires et les traitements influe directement sur le niveau des retraites et assure des recettes supplémentaires pour la Sécurité Sociale et le système de retraites par le biais des cotisations sociales.

– imposer l’égalité salariale et professionnelle entre les femmes et les hommes permettrait automatiquement la réduction des inégalités au moment de la retraite.

– il faut également améliorer notre système actuel qui reste l’un des meilleurs au monde et le mieux à même de protéger tous les retraités contre la pauvreté. Il est aussi le plus sûr en particulier pour assurer aux jeunes d’aujourd’hui une bonne retraite sur le long terme.

Pour autant, la CGT refuse le statu quo et fait des propositions :

  • Pour vivre dignement, pas une pension inférieure au SMIC
  •  il faut valider les années d’études pour la jeunesse.
  • Il faut calculer les pensions sur les dix meilleures années dans le privé ou les 6 derniers mois dans le public pour réduire les inégalités et les accidents de carrière.

Le Comité régional CGT de Normandie appelle celles et ceux qui ne sont pas encore mobilisés à le faire.

La retraite, c’est l’affaire de tous !

Il faut poursuivre la mobilisation sociale et l’élargir, tout en l’inscrivant dans le temps.

Le samedi 7 décembre 2019, le Comité régional CGT de Normandie appelle à généraliser la grève et à participer aux manifestations pour l’emploi et contre la précarité qui ne cesse de se développer.

Le mardi 10 décembre sera un nouveau temps fort de manifestation et de convergence.

Caen, le 6 décembre 2019