COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Le comité régional CGT de Normandie est profondément préoccupé par la situation des précaires, des sans-abris et ceux qui sont confrontés à des pertes d’emplois et à des difficultés économiques qui pourraient entrainer des arriérés d’hypothèques et de loyers impayés.

C’est pourquoi, nous vous demandons Monsieur le Préfet de Région de prononcer un moratoire sur les loyers (pour les locataires) et les traites (pour les accidents), de réquisitionner les locaux et logement vacants, pendant toute la durée de la pandémie pour les plus démunis.

Nous demandons en urgence :

  • d’interdire les coupures d’électricité, de gaz mais aussi les interruptions d’internet et de téléphone. Les coupures d’eau sont certes interdites par la loi Brotte, mais toujours existantes dans notre région, il faut donc y mettre fin.
  • L’arrêt des expulsions locatives et les expulsions illicites qui ont malheureusement encore lieu dans notre région.

Le logement est devenu la première ligne de défense face au coronavirus. Le logement décent a rarement autant été une question de vie ou de mort.

Caen, le 9 avril 2020