Valoriser l’éducation, pour garantir la réponse aux besoins !

COMMUNIQUE DE PRESSE Union Départementale des syndicats CGT de la Manche

Valoriser l’éducation, pour garantir la réponse aux besoins !

Réouverture des écoles et établissements scolaires le 11 mai : une décision très hasardeuse où rien n’est prêt pour éviter une seconde vague de l’épidémie.

Emmanuel Macron a annoncé un début de déconfinement à partir du 11 mai, accompagné d’une réouverture des écoles, collèges, lycées ainsi que des crèches, et ce contrairement à l’avis des professionnels de santé.

Ces annonces suscitent inquiétude et incompréhension des personnels, élèves et familles.
En effet, derrière le masque de la compassion et de l’humilité, Emmanuel Macron a confirmé son choix : celui de la santé financière des entreprises et de l’économie, notamment des plus grands groupes bien avant celle des salarié-e-s et de la population.

Vous ne pouvez pas aller au restaurant mais les cantines des entreprises et des écoles peuvent ouvrir. Pas de rassemblements sociaux mais regrouper des dizaines, des centaines d’élèves dans une école ou un collège, ce n’est pas un problème.

L’alibi des inégalités scolaires n’est absolument pas crédible dans un contexte où le gouvernement continue de supprimer des postes dans l’éducation, que ce soit dans le premier ou dans le second degré.

De plus, personne ne sait, notamment dans l’Education Nationale, si :

  • –  Une politique massive de tests des personnels et des élèves sera mise en place,
  • –  La désinfection des écoles, services et établissements scolaires pourra être assurée dans le respect de la santé des agent-e-s,
  • –  La fourniture de matériels de protection (gel hydroalcoolique, gants, masques…) sera assurée,
  • –  Il sera possible de diminuer les effectifs de façon à garantir la distanciation sociale de l’ensembledes niveaux (enfants les plus jeunes, locaux exigus, transport scolaire…),
  • –  Il sera possible de prendre en compte les situations et les personnels pour lesquels cettedistanciation n’est pas possible (AVS, ATSEM…).Et nous ne devons pas oublier qu’il faut, plus que jamais, refuser les fermetures des écoles et collèges qui forment le maillage territorial essentiel à notre département et qui sont un moyen d’éviter les trop fortes concentrations d’élèves et de personnels.Non aux suppressions de postes ! Non aux menaces sur les établissements !Pour la CGT, force est de constater que, comme dans le reste de la société, la sécurité sanitaire nest pas assurée non plus dans léducation. Dans la Manche, comme partout dans le pays, la réouverture des écoles et établissements multipliera les possibilités de propagation du virus.Devant tant dincertitudes, de flou, dapproximations, dabsence totale de considération pour les acteurs de terrain, il est largement compréhensible que personnels et familles refusent une telle reprise.La CGT de la Manche sera évidemment présente pour défendre la santé de toutes et tous, enseignants comme enfants et parents.